Comme toutes les cellules de notre corps, le cheveu est vivant et suit un cycle de croissance naturel : le cycle pilaire, qui dure de 2 à 6 ans. Le cheveu se renouvelle donc de façon permanente. Chaque jour, entre 50 et 100 cheveux voient leur cycle s’achever et tombent pour laisser place à de nouveaux cheveux, jeunes et sains. Il est donc parfaitement normal d’observer une chute de cheveux au quotidien.

 

---------------------------------------------------------------------------------------


les 4 phases du cycle de vie du cheveu


Le cycle du cheveu est un processus de renouvellement complet. Cette régénération varie entre 10 et 20 cycles tout au long de la vie en fonction des individus. Ces cycles de croissance sont continus et marqués par 4 phases : anagène, catagène, télogène et exogène.


Durant la phase anagène, les cellules du follicule pileux se multiplient, ce qui entraîne une croissance active du cheveu. C’est la phase la plus longue du cycle ; elle dure entre 2 et 6 ans.


La phase catagène est une phase de transition durant laquelle le cheveu ne pousse plus. Le follicule se repose et se prépare à se renouveler. Cette phase est beaucoup plus courte, elle dure de 2 à 3 semaines.


La phase télogène est la phase au cours de laquelle le cheveu commence à se détacher pour être expulsé. Ce processus d’élimination du cheveu concerne 10 à 15% de la totalité de la chevelure et s’étale sur une durée de 3 mois. Ce sont ces cheveux que nous trouvons quotidiennement sur notre brosse, nos vêtements ou au fond du lavabo, sans avoir lieu de s’inquiéter.


La phase exogène est la phase d’expulsion du cheveu pour laisser à un nouveau bulbe la place de se former. Une fois le cheveu expulsé, un nouveau follicule en phase anagène se forme et peut commencer à se développer. C’est la naissance d’un nouveau cheveu.


En fonction des saisons, nous pouvons perdre une centaine de cheveux par jour sans que cela ne soit alarmant. Au-delà de ce nombre, la chute est anormale et résulte d’un dérèglement du cycle capillaire. La fréquence et la gravité de la chute de cheveu augmente avec l’âge que ce soit pour les hommes ou pour les femmes.


On distingue 2 types de chute de cheveux :


la chute progressive, dite alopécie androgénétique


Chez les hommes, les cheveux commencent par s’affiner au niveau des golfes temporaux et frontaux. La chute devient ensuite plus importante et les creusements des golfes temporaux-frontaux sont accentués jusqu’au dégarnissement complet du crâne.

Chez les femmes, les cheveux s’affinent et tombent au fur et à mesure au niveau de la couronne centrale.


la chute réactionnelle


Il s’agit d’une perte soudaine et massive de cheveux suite à un évènement particulier (grossesse, fatigue, stress, maladie, dérèglement hormonal…) ou au changement de saison.